Ma vie, est, on ne peut plus « originale » et riche d’expériences, comme vous vous en apercevrez si vous parcourez mon livre autobiographique (Des peurs vers la paix).
Je ne peux dire si j’ai eu de la chance, mais une chose est certaine, ma foi en la vie à pris le dessus.
De l’enfer je reviens, naissance au Vietnam (1959), j’ai vécu de l’âge de la naissance à 8 ans dans un orphelinat avec une centaine d’enfants, je suis d’origine indienne de mon père (inconnu au bataillon, c’est le cas de le dire, car parait il, ce jeune homme est légionnaire) et de mère vietnamienne, dont je n’ai même pas vu la couleur de ses cheveux;-))
 J’ai subit une opération chirurgicale important ou j’ai perdu la jambe droite, je fus rachitique, envahi par les vers solitaires, et n’avais aucune dent vers l’âge de 6 ans, pour vous dire comme j’ai évité de rire dans mon enfance….je plaisante;-) puisque je fus le garçon le plus enthousiaste de cet endroit.
Je fus même le « chouchou » des religieuses. Grâce à une association pour les enfants M.V.E, j’ai pu m’envoler vers le « Paradis », La Grande France!! Comme me l’a souvent répété Sœur Rose, ma religieuse préférée.
De nationalité française, et par une absurde erreur des gens qui furent responsable de moi et de l’Etat français, je deviens apatride, j’ai du me battre en justice avec l’administration Française, mais en vain!!!

De statut de fortuné (résidence principale à Paris, résidence secondaire dans le Perche, automobiles de luxe, voyages à travers les plus belles plages du monde dont les Maldives), je passe à un statut de très modeste condition  ou je vis actuellement dans un studio d’étudiant ou cela frise l’insalubrité.
De mon handicap cité ci dessus, j’ai du me battre pour ne pas subir le regard des autres, cette fameuse différence qui fait de vous, un « pestiféré » et cela ne m’a point empêché d’être champion d’île de France de javelot et de faire partie (très) momentanément de l’équipe de France de Volley-ball.
J’ai survécu à deux tentatives de suicide, vécu et sortie indemne de 10 années de toxicomanie (héroïne) par deux cures de désintoxication, roulé à moto en risquant ma vie plus de cent mille fois, cette fameuse période ou l’on descendait de place de la République (Paris) et tournait à Rungis jusqu’à l’aube.
J’ai eu certainement 250 à 300 maîtresses dont une épouse et deux mères différentes pour mes enfants.
Quelques bagarres de rue et crise de colère ont failli nuire à ma réputation de charmant garçon, mais la drogue dure y était certainement pour quelque chose, des amis proches ont succombé à l’overdose.
Je n’ai pu échapper au terrible chagrin d’amour qui vous emmène (presque à la corde;-)
J’ai du déménager une fois par an en trente ans de vie. Je suis un autodidacte confirmé.
D’une position de Directeur de la plus grosse coentreprise en télécommunication (France-Télécom + Deutsch Télécom + Sprint) et après avoir endossé plusieurs casquettes (Gérant de restaurant en vogue, Créateur d’une société à but non lucratif pour artiste + Manager d’un des plus grands distributeur de produits de bien-être + Gigolo pour le bonheur de ces dames +  Chef d’entreprise d’une société en informatique + Commercial dans divers sociétés), je suis actuellement à la recherche d’un emploi.
J’ai eu la chance de parcourir 25 pays Européen en 2 Mois, de par mon travail de Directeur  informatique.

Mes plus grandes satisfactions sont la naissance de mes deux (grands) fils, deux magnifiques garçons, l’un a 35 ans et le second 16 ans, et merveilleux du merveilleux je suis grand-père d’une adorable petite-fille de 9 mois.
Je suis passionné de sport (boxe, musculation, moto), je suis un lecteur insatiable (classique, roman, news).
Je taquine avec un misérable appareil photo de superbes photos. Mon nom de scène est Seenview. Excellent n’est ce pas pour un photographe en herbe.
A l’âge de cinquante ans, j’ai vécu une terrible dépression, je me suis remis en question et ai attaqué une auto-analyse.
Je me suis donc mis à écrire un journal intime pour extirper mes démons.

A partir de 40 ans j’ai lu énormément sur le développement personnel (Covey), la philosophie bouddhiste (Dalai lama) et bien sûr le pouvoir extraordinaire de la méditation (Eckart Tolle entre autres). Je suis persuadé qu’une entité supérieure m’a protégé, et pour ceux qui sont plus pragmatique, et ne croient en rien à l’ésotérisme, j’ai certainement une volonté de fer pour survivre à toutes ces aventures, mais surtout, surtout j’ai foi en la vie. La gratitude m’habite. En cette année 2015, en ce jour de septembre, ou j’écris cette introduction à « Ma Méthode » que je vous offre me rempli de bonheur.
J’ai donc pensé, que chacun sur cette terre à un rôle fondamentale, cette fameuse question existentielle  » qui suis-je? » ou dans quelle état j’erre…Jeu de mot, mais comme vous l’avez constaté, je suis pourvu d’un humour à toute épreuve et surtout à l’autodérision qui m’a permis de surpasser le regard des autres.
J’ai donc pensé à compulser toutes mes lectures, à rassembler toutes les infos qui m’ont permis d’atteindre un état de paix.
Et surtout pour le partager à mes enfants, mais comme me le répète mon fils aîné : « Fais un blog et partage toute ton expérience pour autrui! ». Avec son aide précieuse, nous avons donc entamé l’écriture d’un Blog.

Je suis l’exemple même d’un survivant qui ai « brûlé la chandelle par les deux bouts », mais ma destinée me dit que j’ai encore beaucoup à faire, surtout à donner et non plus prendre.
Les techniques, lectures, exercices et conseils ont été testé (par votre serviteur) et je peux vous garantir que la paix intérieure, la sérénité et bien sûr votre équilibre s’en ressentiront.
De l’état « d’Ego »  je retrouve mon état de « Grâce ». Mais pour comprendre cette dissension, veuillez vous référer à mon site.

« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d’apprécier moins »  Dan Millman